Accueil > Actualités > Nativité de Saint Jean-Baptiste
Nativité de Saint Jean-Baptiste

Le dimanche 24 juin, nous fêtons la Nativité de Saint Jean Baptiste ; les messes sont célébrées dans notre paroisse aux horaires habituels :

  • Chevaigné à 9h30 ;
  • Saint Grégoire à 10h30 ;
  • Betton et Melesse à 11h.

Léonard de Vinci

Saint Jean Baptiste est le seul Saint, avec la Vierge Marie, dont on célèbre à la fois la naissance et la mort, la naissance le 24 juin, aujourd’hui, et la mort, le martyr, le 29 août. Pour la Vierge Marie, comme pour Saint Jean Baptiste, leur importance, leur grandeur, vient de ce qu’ils précèdent, de ce qu’ils annoncent quelqu’un d’autre, de ce qu’ils montrent quelqu’un d’autre, Jésus, Dieu avec nous, l’Emmanuel.

... La vie de Jean Baptiste va se dérouler d’une manière tout à fait paradoxale, à l’opposé de tout ce que recherchent, normalement, les hommes : il préfère les endroits déserts, il alla vivre au désert, nous a dit l’Evangile, jusqu’au jour où il devait être manifesté, les foules viennent à lui mais il ne cherche pas la célébrité des foules, il a un langage direct, souvent dur, qui appelle à la conversion, il se tient à l’écart du pouvoir politique et religieux, même au risque de sa vie, il parlera vrai jusqu’au bout, démasquera l’hypocrisie et le goût de pouvoir des grands ! Il a eu beaucoup de disciples et il n’hésitera pas à s’en détacher en les envoyant à un Autre, en les envoyant à Jésus. Emprisonné, persécuté, décapité, il témoigne pourtant de la joie qui habite son cœur et lorsqu’on lui demande « Qui es-tu ? », il n’exhibe pas sa mission ni l’autorité qu’elle lui donne, il préfère dire ce qu’il n’est pas :

« Je ne suis pas le Christ, je suis seulement la voix de Celui qui crie dans le désert ’Préparez le chemin du Seigneur !’ C’est Lui, Jésus, qui doit grandir, moi je dois diminuer ! ».

Saint Jean Baptiste se veut seulement, comme le retable de Saint Benoît le représente, se veut seulement ’un doigt qui montre Jésus’. Il ne veut pas qu’on le regarde, il désigne Celui vers qui il faut regarder et aller. C’est ainsi qu’il est le témoin de la Bonne Nouvelle, de la nouveauté de l’Evangile révélée aux petits, témoin de la puissance de l’Amour gratuit de Dieu qui va se révéler dans la faiblesse, témoin des chemins et des vues de Dieu qui ne sont pas les nôtres.

Alors, Jean Baptiste devient pour l’Eglise de tous les temps, un Maître : il nous apprend comment être témoins du Christ ! Un témoignage authentique n’attire pas l’attention sur le témoin mais sur Celui dont il témoigne, Jésus. Le témoin de Jésus ne se préoccupe pas de sa réussite personnelle, du nombre de gens qu’il arrive à atteindre, à toucher ! Alors, soyons de vrais témoins. Soucions-nous, chacun, chacune, de notre relation personnelle, de notre intimité avec la personne de Jésus. Préoccupons-nous de rester dans la joie de son amitié. Laissons-nous imprégner, pénétrer par la parole de Jésus, par l’Evangile, pour que notre parole, notre foi en répercute l’écho autour de nous !

Dans sa mort, Jean Baptiste annonce la mort et la Passion de Jésus comme sa naissance, annonce la naissance de Jésus... Pour Jean Baptiste, le droit d’être témoin exigeait plus que le droit de vivre !...

Source : Abbaye d’En Calcat

V.T-R.

Rendez-vous
24/05
Jean Vanier, le Sacrement de la Tendresse" : , Cinéma l’Arvor à Rennes
26/05
A la rencontre de notre Nouvel Evêque : Mgr Alexandre Joly, TV Rennes 35
» Tous les évènements

Accueils Paroissiaux

Betton et Chevaigné / 02 99 55 81 33
Saint Grégoire / 02 99 68 97 67
Melesse et Montreuil-le-Gast / 02 99 66 11 80