Accueil > Actualités > Mercredi des Cendres
Mercredi des Cendres

Le Mercredi des Cendres, ce 14 février, marque de début du Carême. Dans notre paroisse la messe au lieu :

  • à Saint-Grégoire à 9 h 30 ;
  • à Betton à 20 h 00 ;
  • à Melesse à 18 h 00.

Au cours de la célébration, après l’écoute de la Parole, le prêtre invite les fidèles à la prière et bénit les cendres faites, en principe, des rameaux bénis au dimanche des Rameaux de l’année précédente.

Puis chacun reçoit sur la tête un peu de cendres tandis que le célébrant lui dit : « Convertissez-vous et croyez à l’évangile » (Marc 1, 15) ou « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière » (Genèse 3, 19).

Même si les cendres sont imposées sur le front ou la tête qui est le siège de l’intelligence et de la pensée, c’est aussi le cœur qui est visé. Les paroles que le célébrant prononce, invitent le croyant à se rappeler sa fragilité, à s’interroger sur sa destinée, à se convertir, c’est-à-dire à remettre sa vie en conformité avec l’Evangile. C’est tout l’enjeu du Carême.

C’est ce que nous rappelle la première lecture du mercredi des Cendres (Joël 2, 13) :

« Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment. ».

Le psaume 50 exprime la démarche pénitentielle qui va marquer tout le carême. Tout d’abord, il révèle l’attitude de Dieu : « ton amour », « ta grande miséricorde »… puis l’attitude de l’homme : « je connais mon péché », « ma faute », « mon offense ». On peut noter ensuite les demandes exprimées par la prière du pécheur : « efface mon péché », « lave-moi », « purifie-moi », « crée en moi », « renouvelle et raffermis », « ne me chasse pas », « ne reprends pas », « rends-moi », « ouvre mes lèvres ». Enfin, le pardon et la miséricorde de Dieu ouvrent un avenir : « ma bouche publiera ta louange ». Il s’agit bien de « vivre de la vie nouvelle à l’image de ton Fils ressuscité » (extrait d’une prière avant le rite de l’imposition des Cendres.

Pourquoi les cendres ?

Se couvrir de cendres ou s’asseoir sur la cendre en signe de pénitence est une pratique souvent rapportée dans l’Ancien Testament. A la suite de la prédication de Jonas, le roi de Ninive « s’assoit sur la cendre » (Jonas 3, 6). En 2 Samuel 13, 19, Tamar « prend de la cendre et s’en couvre la tête ». Le rite peut être un rite de pénitence mais aussi un rite de souffrance devant ce que l’on a vécu.

Source : Liturgie et sacrements

V.T-R.

Rendez-vous
17/01
Formation Biblique : plonger dans l’enseignement de Saint Paul à travers la lettre aux Romains, Maison Dolivet Betton
18/01
Soirée louange, Eglise de Saint Grégoire
19/01
Conférence : "Être disciples aujourd’hui", Eglise St-Augustin à Rennes
21/01
Alliance VITA : solidaires des plus fragiles, Rennes
22/01
Réunion du MCR, St Grégoire
22/01
Célébration de prière pour l’unité des Chrétiens, Eglise St-Benoît à Rennes
23/01
Prière de Taizé, Temple Eglise Protestante Unie
24/01
Alpha couple, Rennes
26/01
Festival des JMJ près de chez nous, Saint Pern
26/01
Journée mondiale des lépreux, Eglise de Betton, Chevaigné, Saint Grégoire et Melesse
26/01
Rencontre CE1, Saint Grégoire
26/01
Vêpres orthodoxes, Eglise orthodoxe de Rennes
27/01
Messe dominicale : garderie pour les moins de 3 ans, Saint Grégoire
28/01
Alliance VITA : solidaires des plus fragiles, Rennes
» Tous les évènements

Accueils Paroissiaux

Betton et Chevaigné / 02 99 55 81 33
Saint Grégoire / 02 99 68 97 67
Melesse et Montreuil-le-Gast / 02 99 66 11 80