Accueil > Actualités > Les évêques de France publient à propos de la PMA
Les évêques de France publient à propos de la PMA

La Conférence des évêques de France publie un livre sur la PMA à l’occasion de la révision de la loi bioéthique en France. Une contribution au débat de société préparée par le Groupe de travail « Bioéthique » dont Mgr Pierre d’Ornellas est le responsable.

Dans une Déclaration signée par tous les évêques de France : « La dignité de la procréation » (coédition, Cerf, Bayard, Mame), l’Église catholique rappelle la valeur de la procréation : acte profondément et spécifiquement humain dont la manipulation entamerait gravement la valeur de fraternité qui fonde le pacte social en notre société.

Extraits de la note de présentation du document

Après une introduction qui situe l’actualité de la révision de la loi relative à la bioéthique et le projet d’ouverture de l’AMP pour toutes les femmes, le livre a 3 chapitres puis une considération générale :

  • I. Valeur et norme fondamentales de la procréation.
  • II. Principaux problèmes éthiques dans les pratiques actuelles de l’AMP.
  • III. Principales difficultés éthiques du projet d’« AMP pour toutes les femmes ».
  • La profondeur d’un regard sur la personne en société : dignité et fraternité.
    Vers une nouvelle démarche en bioéthique.

Ce livre a une visée éthique c’est-à-dire le bien de la personne et ce qui est juste pour elle, dans ses dimensions singulière et relationnelle. Il prend aussi délibérément parti pour le dialogue où les arguments sont avancés sereinement en étant offerts aux interlocuteurs. Ce livre poursuit la réflexion des évêques sur la fraternité (« Fin de vie : oui à l’urgence de la fraternité » 22 mars 2018). Ici, il s’agit de la fraternité à toutes les étapes de la vie.

La dignité est inséparable de la fraternité

La dignité de la procréation se tire de la dignité de la personne en son corps, dignité qui est affirmée par le Conseil d’État. Une ligne éthique est donc tracée en-deçà de laquelle la dignité de la procréation est bafouée. Cette ligne éthique est indiquée par les trois titres avec « ne doit pas » : la procréation ne doit pas s’apparenter à une fabrication ni à une marchandisation ni à une instrumentalisation (pages 27-28), ne doit pas s’affranchir de la relation intégrant toutes les dimensions de la personne (pages 28-31), ne doit pas être le fruit d’une volonté à tout prix mais du désir d’accueillir.

Des problèmes éthiques

La table des matières donne les trois principaux problèmes éthiques :

  • le pouvoir arbitraire du « projet parental », c’est-à-dire des volontés individuelles ;
  • les relations avec le tiers donneur de gamètes, dont l’anonymat est fragilisé par internet et par l’émergence du droit à connaître ses origines ;
  • l’eugénisme « libéral » qui est la conjonction des décisions individuelles.

Le projet d’AMP pour toutes les femmes augmente ces trois problèmes éthiques. De plus, il institue dès le début l’absence de père et institue aussi 5 autres difficultés éthiques.

Le livre permet enfin de réfléchir au juste et libre usage des techniques, et évoque l’expression « tout est lié » du pape François dans Laudato Si’, qui ouvre une nouvelle démarche pour aborder la bioéthique.

Source : Eglise catholique en Ille-et-Vilaine

V.T-R.

Document(s) joint(s)

Rendez-vous
22/03
Chemin de croix , Betton
22/03
Vendredi communautaire, Melesse
23/03
Rcf Alpha : Léontine Dolivet, Fréquence 96.3
23/03
Rencontre CE1, SAINT GREGOIRE
25/03
Témoignage autour de sa guérison , Eglise Jeanne d’Arc
29/03
Chemin de croix , Melesse
29/03
Vendredi communautaire, Betton
» Tous les évènements

Accueils Paroissiaux

Betton et Chevaigné / 02 99 55 81 33
Saint Grégoire / 02 99 68 97 67
Melesse et Montreuil-le-Gast / 02 99 66 11 80