Accueil > Actualités > Le Carême, une aventure très personnelle
Le Carême, une aventure très personnelle

Mercredi 14 février, débute le Carême. Quarante jours sont offerts chaque année aux chrétiens pour faire le point sur leur vie et discerner les priorités du quotidien. Le Carême se termine le jeudi saint soit trois jours avant la fête de Pâques et il prépare à vivre les célébrations chrétiennes de la mort et de la résurrection de Jésus-Christ.

Le Carême est donc une période privilégiée pour revenir à ce qui fait l’essentiel de sa vie. Dans la bible, le prophète Elie entend la voix de Dieu dans une brise légère. S’alléger, se reposer, se laisser caresser par ce souffle de vie et s’émerveiller, autant d’invitations en ce temps qu’il est possible de vivre de manière très concrète.

L’Eglise propose la prière. Prier c’est justement oser se reposer en Dieu, se laisser contempler par celui qui nous aime de manière absolue. Prier c’est recevoir l’amour directement de Dieu, c’est prendre le temps d’entrer en soi-même pour vivre un face à face avec celui qui ne juge personne mais qui donne sa vie.

Il y a aussi le jeûne. S’il est reconnu que le jeûne possède des vertus pour l’organisme, jeûner durant le Carême c’est mettre au centre de ses priorités une « sobriété heureuse ». Développer une simplicité dans ses choix, ses relations, son alimentation, ses activités, est un chemin d’émerveillement. Préférons durant le Carême nous émerveiller et résistons à nous angoisser.

Avec la prière et le jeûne, l’Eglise propose de vivre l’aumône. La solidarité, la charité ne sont pas des questions de période puisque c’est au quotidien que nous sommes invités à être attentifs aux fragilités et difficultés de nos contemporains. L’aumône est d’abord une attitude intérieure. Elle consiste à se laisser toucher par celui qui a besoin de nous. Ce peut être nos enfants, nos parents, nos amis, nos collègues... Se laisser toucher et s’approcher pour donner ce qui peut convenir implique une grande délicatesse. L’aumône pour s’alléger de soi-même et se rendre disponible est une autre attitude à mettre en œuvre concrètement durant ces quarante jours. Le Carême est donc une aventure très personnelle puisqu’il fait revenir au cœur de sa vie. Mais c’est une démarche collective où chacun peut se soutenir et s’encourager, car demeurer fidèle à la prière, au jeûne et à l’aumône n’est pas toujours simple.

Le Carême est un chemin rythmé pour avancer joyeusement, pour s’alléger jour après jour auprès de celui qui, sur la croix, porte les souffrances de l’humanité, pour se laisser habiter par ce souffle de vie qui nous rend libres et toujours plus humains.

Père Christophe Gosselin

D.V.

Rendez-vous
22/03
Chemin de croix , Betton
22/03
Vendredi communautaire, Melesse
23/03
Rcf Alpha : Léontine Dolivet, Fréquence 96.3
23/03
Rencontre CE1, SAINT GREGOIRE
25/03
Témoignage autour de sa guérison , Eglise Jeanne d’Arc
29/03
Chemin de croix , Melesse
29/03
Vendredi communautaire, Betton
» Tous les évènements

Accueils Paroissiaux

Betton et Chevaigné / 02 99 55 81 33
Saint Grégoire / 02 99 68 97 67
Melesse et Montreuil-le-Gast / 02 99 66 11 80