Accueil > Actualités > L’Eglise dans la tempête
L’Eglise dans la tempête

Voilà le carême qui commence dans une ambiance bien particulière.
La succession des scandales qui font, jour après jour, l’actualité de l’Église, nous affecte tous.
Comment ne pas être pris par une sorte de dégoût, de sidération, voire de colère devant tant de trahisons, mais aussi devant tant de silences coupables ?
Mais si nous voulons pleurer, ne pleurons pas sur nous-même. Pleurons sur les victimes qui sont le visage du Christ bafoué, le visage du Christ trahi. Et surtout, prions pour elles !
Prions aussi pour nos évêques et pour le pape François qui doivent tenir ferme la barre de l’Église dans la tempête et la conduire sur un chemin de purification….
Si nous proclamons dans le Credo de Nicée-Constantinople que l’Église est sainte, ce n’est pas parce qu’elle est constituée d’hommes et de femmes irréprochables, ou que ses structures et son fonctionnement seraient sans failles.
Non, c’est simplement parce que c’est l’Église du Christ !
Cependant, n’oublions pas que tout au long de son histoire, jamais, le fait que l’Église soit une institution divine, c’est-à-dire ce peuple que Dieu a voulu rassembler par le don du baptême, pour être le témoin de son amour et de sa miséricorde, jamais cela ne l’a empêché d’être salie par le péché de certains de ses pasteurs ou de ses fidèles. Judas a trahi son Seigneur. Les apôtres, les uns après les autres au moment de la Passion, ont abandonné Jésus.
Oui, l’Église, depuis sa fondation, c’est l’Église des traîtres et des pécheurs, mais c’est aussi l’Église des saints et des martyrs…Une Église sans cesse appelée à se renouveler, à se convertir et à accueillir l’Esprit Saint, pour devenir ce qu’elle est fondamentalement : l’Église de Jésus Christ !
La question que nous devons donc nous poser, n’est pas de savoir ce que va devenir l’Église. N’ayons pas d’inquiétudes là-dessus ! C’est l’affaire du Seigneur ! La question est plutôt de savoir ce que nous devons faire pour nous convertir personnellement et de manière communautaire ! Pour vivre et annoncer la bonne nouvelle de Jésus Christ à temps et à contre temps !
Car telle est notre vocation chrétienne. Tel est l’appel que nous avons reçu. Telle est aussi et surtout notre joie ! Marcher avec le Christ tout au long de notre vie et nous laisser éclairer par la Parole de Dieu !
Alors dans ce contexte difficile, sans doute plus que jamais, il est bon de vivre ce temps de carême comme un temps de grâce et de renouveau ! Il est bon qu’à la suite du Seigneur, nous nous mettions en route au désert avec toute l’Église. 40 jours pour refaire le choix de Dieu ! Pour reprendre conscience de qui nous sommes. Du trésor que nous portons dans des vases d’argiles. Et surtout 40 jours pour nous préparer à accueillir et à célébrer le Christ Ressuscité. Lui qui, par la puissance de son amour a vaincu toutes les trahisons et toutes les morts ! Voilà notre foi, voilà notre espérance !
En ce début de carême, prions avec ferveur l’Esprit Saint pour qu’il nous accompagne et qu’il éclaire toute l’Église sur ce chemin de vérité et de purification ! (…)N’ayons pas peur de la vérité, c’est le chemin de la liberté sur lequel Dieu guide son Église(…)
Extrait de l’homélie du 10 mars 2019 du Père Olivier Gazeau, Curé de la paroisse.
D.Vvz

Rendez-vous
24/05
Jean Vanier, le Sacrement de la Tendresse" : , Cinéma l’Arvor à Rennes
26/05
A la rencontre de notre Nouvel Evêque : Mgr Alexandre Joly, TV Rennes 35
» Tous les évènements

Accueils Paroissiaux

Betton et Chevaigné / 02 99 55 81 33
Saint Grégoire / 02 99 68 97 67
Melesse et Montreuil-le-Gast / 02 99 66 11 80