Accueil > Actualités > Devenus saints par leur travail !
Devenus saints par leur travail !

Notre travail peut nous aider à devenir des personnes meilleures. C’est exactement ce qu’illustrent ces exemples des saints extraordinaires dont la profession pourrait paraître très ordinaire !

Quand nous pensons aux personnes dont la vie est entièrement consacrée à Dieu, nous évoquons naturellement des prêtres, des moines et des religieuses. La plupart des saints canonisés par l’Église sont effectivement des religieux.

Pourtant, l’Église reconnaît de plus en plus de saints laïcs. Tant mieux. Ne sommes-nous pas tous – religieux ou pas – appelés à la sainteté ? La dernière exhortation apostolique du pape François, Gaudete et exultate, encourage plus que jamais tous les chrétiens sur ce chemin. Même au boulot. Par le passé, des hommes et des femmes héroïques ont offert leur vie quotidienne à Dieu par le travail, que ce soit au bureau ou à la maison.

Laboureur, avocat, médecin, horloger… Découvrez la profession presque ordinaire de neuf saints extraordinaires ; ils nous disent que la sainteté est à notre portée à tous.

SAINT JOSEPH, CHARPENTIER
Cet humble artisan n’est rien de moins que l’époux de Marie et le père nourricier de Jésus ! Il est le saint patron des travailleurs et le modèle de ceux qui appliquent la volonté de Dieu dans leur vie.

SAINT ISIDORE, LABOUREUR (1080 -1172)
Cet Espagnol commençait toujours sa journée en participant à la messe. Laboureur, il ignorait sa fatigue et accueillait souvent chez lui les pauvres.

SAINT THOMAS MORE, AVOCAT (1478 -1535)
Cet avocat et homme d’État anglais a été décapité car il s’opposait à l’auto-proclamation par le roi Henri VIII de l’annulation de son mariage avec Catherine d’Aragon.

SAINTE JEANNE BERETTA, PÉDIATRE (1922-1962)
Cette pédiatre italienne, mère de quatre enfants, était dévouée aussi bien au service des jeunes que des personnes âgées. Pour sauver l’enfant qu’elle portait, elle refusa l’opération chirurgicale qui aurait pu la sauver.

SAINT LOUIS MARTIN, HORLOGER (1823-1894)
Le père très pieux de Sainte Thérèse de Lisieux gagnait TRÈS bien sa vie à fabriquer et à réparer des montres. Il vendit son enseigne afin de rejoindre la dentellerie de sa femme.

SAINTE ZÉLIE MARTIN, CHEF D’ENTREPRISE (1831-1877)
Tout en donnant naissance à neuf enfants, la mère de Sainte Thérèse de Lisieux a tenu une manufacture de dentelle avec succès. Elle est morte à l’âge de 44 ans, alors que Thérèse n’avait que 4 ans.

SAINTE GEMMA GALGANI, GOUVERNANTE (1878-1903)
Cette mystique qui portait les stigmates était en communion avec le Christ. Trop faible pour devenir religieuse, elle a travaillé comme gouvernante avant de mourir à l’âge de 25 ans.

SAINTE CLELIA BARBIERI, PROFESSEUR (1847-1870)
Très pieuse très tôt, Clelia a commencé par travailler comme professeur assistant en Italie, avant de créer la communauté des sœurs Minimes de Notre-Dame des Douleurs.

SAINT JOSEPH MOSCATI, MÉDECIN ET CHERCHEUR (1880-1927)
Ce docteur italien connu pour sa piété religieuse a consacré sa carrière professionnelle au service des malades. Il faisait souvent appels à sa foi et aux sacrements pour que ses traitements agissent.

Lire aussi

Les cinq saints laïcs mis en avant dans la prière eucharistique

Source : Aleteia

V.T-R.

Rendez-vous
16/01
Secours catholique : après-midi de convivialité, Melesse
17/01
Formation Biblique : plonger dans l’enseignement de Saint Paul à travers la lettre aux Romains, Maison Dolivet Betton
18/01
Soirée louange, Eglise de Saint Grégoire
21/01
Alliance VITA : solidaires des plus fragiles, Rennes
24/01
Alpha couple, Rennes
26/01
Festival des JMJ près de chez nous, Saint Pern
28/01
Alliance VITA : solidaires des plus fragiles, Rennes
» Tous les évènements

Accueils Paroissiaux

Betton et Chevaigné / 02 99 55 81 33
Saint Grégoire / 02 99 68 97 67
Melesse et Montreuil-le-Gast / 02 99 66 11 80