Accueil > Actualités > Ce que tue le porno
Ce que tue le porno

Après l’époque de la libération sexuelle, où la pornographie a trouvé un élan sans précédent, Internet a considérablement modifié le rapport de notre société à la vue d’images pornographiques, faisant passer leur consommation du divertissement transgressif au problème de santé publique dénoncé par les professionnels du domaine.

Le problème n’est pas moral

Aujourd’hui, c’est un véritable problème de santé, et même plus un problème moral, qui se pose et s’impose. En juin dernier, le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) avait lancé un appel solennel fortement repris dans les médias. Ces médecins y faisaient valoir notamment les points suivants :

  • Les adolescents consomment de plus en plus de la pornographie
  • La pornographie sexualise les enfants et chosifie les femmes
  • La pornographie offre des images plus crues et une violence croissante
  • La pornographie déshumanise la sexualité

En octobre 2018, le philosophe Martin Steffens publiait L’amour vrai (Editions Salvator), un propos philosophique de dénonciation du danger pornographique. Lui non plus n’argue pas d’un danger moral mais d’une menace philosophique et anthropologique. Son analyse est enrichie de sa vision chrétienne mais non conditionnée par elle. Si l’Eglise condamne comme une évidence ces images et le fait de les voir, c’est avant tout parce qu’elles blessent en profondeur ceux qui en sont complices ou esclaves.

Ce n’est donc pas en se convainquant que c’est mal qu’on lutte contre la pornographie. La culpabilité ne risque que de renforcer le réflexe d’addiction. Il faut bien plus comprendre que la pornographie tue. Elle abîme tout le monde mais avec beaucoup plus de gravité les plus jeunes, victimes d’un véritable attentat à leur pudeur.

L’abbé Gaultier de Chaillé (ordonné prêtre en 2013 pour le diocèse de Versailles, vicaire à Notre-Dame de Versailles après avoir obtenu un master en théologie à la faculté des jésuites de Paris) développe les paragraphes suivants dans son article Ce que tue le porno, nous vous invitons à le lire.

  • LE PORNO TUE L’ADO
  • LE PORNO TUE LE FANTASME
  • LE PORNO TUE LA LIBERTÉ
  • LE PORNO TUE L’ESPÉRANCE
  • LE PORNO TUE LA FEMME
  • LE PORNO TUE L’AMOUR

Source : Padreblog

Martin Steffens, né en 1977, enseigne en khâgne. Il a notamment écrit La vie en bleu (Marabout, 2014), Petit traité de la joie (Salvator, 2011, Prix de l’humanisme chrétien), Rien que l’amour (Salvator, 2016, Prix des libraires religieux) et L’éternité reçue (DDB, 2017). Dans son livre, L’amour vrai, il expose un véritable réquisitoire contre la pornographie.

Résumé
L’homme n’est pas fait pour aimer. Il est fait pour mourir d’amour. Cette vocation est si forte qu’elle contient en elle tous les égarements. C’est ainsi que la pornographie caricature l’amour, en mimant le désir humain de se donner sans réserve. Car l’amour vrai, c’est l’amour au sens fort. L’amour absolument donné et absolument reçu. L’amour comme un don de soi sans retour. L’amour comme accroissement des dimensions du cœur. L’amour comme blessure qu’il faut veiller à ne jamais refermer, dont il faudrait ne jamais guérir. Cet amour qu’on appelait autrefois « charité » et qui nous fait patienter, telle une prière, au seuil de l’autre.

Lire aussi "Rien de ce qui est inhumain ne m’est étranger"

Source : Maison d’édition SALVATOR

V.T-R.

Rendez-vous
22/03
Chemin de croix , Betton
22/03
Vendredi communautaire, Melesse
23/03
Rcf Alpha : Léontine Dolivet, Fréquence 96.3
23/03
Rencontre CE1, SAINT GREGOIRE
25/03
Témoignage autour de sa guérison , Eglise Jeanne d’Arc
29/03
Chemin de croix , Melesse
29/03
Vendredi communautaire, Betton
» Tous les évènements

Accueils Paroissiaux

Betton et Chevaigné / 02 99 55 81 33
Saint Grégoire / 02 99 68 97 67
Melesse et Montreuil-le-Gast / 02 99 66 11 80