Accueil > Actualités > Baptême : quel est le rôle des parrains et marraines ?
Baptême : quel est le rôle des parrains et marraines ?

A partir de la fête de Pâques, ,les beaux jours et le temps liturgique sont propices à l’ organisation de baptême dans nos familles, dans nos paroisses. Les parrains et marraines sont souvent déjà choisis lorsque ce premier temps fort de l’initiation Chrétienne est programmé. Mais Pourquoi un parrain, une marraine.
Mathilde Hauvy dans Le b.a.-ba du christianisme sur R.C.F. a posé la question de leurs rôles au Père Romain Duriez (curé de la paroisse Notre-Dame d’Elbeuf, délégué épiscopal à la pastorale des jeunes du diocèse de Rouen).

Q- C’est une tradition chrétienne, le jour de son baptême, le nouveau baptisé reçoit un parrain et une marraine. C’est souvent une marque d’amitié et d’affection de la part des parents ; mais en quoi s’engagent les parrains et marraines ? Depuis quand existent ces parrains et marraines ?
Les parrains et marraines existent depuis presque toujours. Du temps des persécutions dans les premiers siècles, si les parents sont amenés à disparaître, il faut que la communauté puisse faire office d’accompagnateurs dans la Foi... Un garant était alors désigné.
Le nombre de parrains marraines a beaucoup évolué dans le temps. Au 8e siècle, c’est un trio : deux parrains et une marraine pour un garçon, deux marraines et un parrain pour une fille. Ensuite, l’Eglise a décrété assez naturellement un minimum, et deux idéalement, afin de former une "parenté spirituelle" en parallèle à la "parenté biologique ".
Le parrain et la marraine enfantent leur filleul(le) dans la Foi, et l’accompagnent tout au long de la vie. C’est une nouvelle vie qui commence ! Le baptême étant une nouvelle naissance, l’Eglise qui vous accueille vous accompagne dans cette nouvelle vie que vous soyez adulte ou enfant.
Ce sont les parents qui choisissent les parrains marraines quand l’enfant est bébé, par contre lorsque le catéchumène est plus grand ou adulte, c’est lui qui choisit, et la communauté chrétienne peut l’aider à faire son choix.

Tout le monde peut être choisi, (sauf les parents) famille ou amis : il n’y a pas de critère. Souvent, le parrain et la marraine sont choisis par des critères affectifs bien avant le baptême.

Q- Quelles règles sont établies par l’église catholique ?
Au moins un des deux doit être catholique, baptisé, confirmé, ayant fait sa première communion, (les 3 sacrements de l’initiation chrétienne) et qu’il vive en cohérence avec l’Evangile dans toutes les dimensions de sa vie. S’il ne l’est pas, il sera alors témoins du baptême. Il doit également avoir plus de seize ans.

Q- quel est le rôle des parrains marraines de baptême ?
L’engagement le plus important c’est d’être le "grand frère" dans la Foi . Quand il va grandir Le jeune baptisé sera accompagné pour qu’il puisse grandir, mener sa vie chrétienne, avoir des points de repère, et donc son parrain, sa marraine seront comme un grand frère, une grande soeur qui l’aideront à approfondir sa Foi, l’épauleront, le soutiendront en continuant son initiation. C’est ce qui impose une certaine cohésion lors du choix des parrains et marraines. C’est un accompagnement dans la vie chrétienne.
En terme de droit canonique, les parrains et marraines ont d’abord comme fonction d’accompagner le filleul(le) adulte ou enfant dans les sacrements et démarches d’initiation chrétienne (baptême, communion, profession de Foi, confirmation...) Comme il est beau l’accompagnement du filleul(le) par son parrain, sa marraine le jour de son mariage ou de son ordination !...


Q- Est-ce que le parrain et la marraine doivent s’engager à prier pour leur filleul(le) ?
Ce n’est pas un engagement formel ; mais le premier engagement est d’être là ! Il est effectivement ancré dans les moeurs, que les parrains marraines doivent remplacer les parents, or ce sont les ascendants directs qui prennent en charge l’enfant si les parents sont amenés à disparaître ( ce qui est relativement rare).
Ce lien spirituel se double toujours d’un lien affectif. On peut ainsi fêter l’anniversaire du baptême, et dire à l’enfant "souviens-toi, c’est ce jour-là que ta vie chrétienne a commencé"... Ils peuvent prier pour leur filleul(le).

Q- Pour le baptême d’adulte, le rôle des parrains marraines est-il différent que pour les baptême d’enfant ?
Pour les baptêmes d’enfants, ce sont d’abord les parents qui sont concernés par l’éducation de la Foi et d’ailleurs ce sont eux qui sont les premiers interrogés, les parrains marraines sont alors invités à accompagner les parents dans la responsabilité de leur engagement. "Acceptez-vous de les soutenir ?"
La première mission des parrains marraines d’un catéchumène adulte sera celle d’être là pour lui permettre de trouver sa place dans la communauté chrétienne, de pouvoir être soutenu dans la prière, de pouvoir découvrir la grâce du sacrement de réconciliation...enfin d’être là !..

Q- Quel est leur rôle pendant la célébration ?
Assister un catéchumène adulte est un rôle liturgique secondaire mais leur présence est beaucoup plus signifiante. Pour un enfant, les parrains marraines vont peut être porter l’enfant jusqu’aux fonds baptismaux mais les gestes les plus significatifs sont ceux de la remise du vêtement blanc ainsi que la transmission de la lumière. Des bijoux sont souvent aussi offerts par eux, une croix, une médaille, se sont des signes assez significatifs pour lui rappeler qu’il est chrétien et qu’il le sera toute sa vie.
Ils signent à l’issu du baptême, les registres, ce qui scelle leur engagement auprès de leur filleul(le) qu’il sont prêt à accompagner.

Q- Faut-il associer les parrains marraines à la préparation du baptême ?
C’est une nécessité !... Il est bon d’associer les parrains et marraines à la préparation des baptêmes. Souvent, les parrains et marraines prennent les choses très à coeur. Ils sentent ainsi qu’on prend leur rôle au sérieux !
Ils est important lors de la présentation des enfants à la communauté paroissiale de donner la parole aux parrains marraines s’ils sont là, qu’ils expriment ce qui leur tient à coeur dans leur engagement.


Q- Comment discerner quand un parent nous demande d’être parrain ou marraine ? Comment réfléchir ?
Est-ce que je serais digne d’accompagner mon filleul(le) dans sa vie chrétienne ? Est-ce que j’aurais la volonté de tenir cet engagement au long cours ?
On peut avoir plusieurs filleul(le)s mais il faut savoir être raisonnable afin d’être attentif à chacun surtout à certaines étapes importantes de sa vie (profession de Foi, adolescence, confirmation....etc). On est parrains marraines à vie, on ne peut pas changer de Parrain ou marraine. Si toutefois l’absence est complète et douloureuse, le filleul(le) peut choisir un "parrain de coeur" pour sa proximité et ses encouragements spirituels.

Q- comment vivre cette relation particulière entre parents, parrain marraine, filleul(le) ?
C’est de l’ordre de la communion des saints. La prière régulière est encouragée. Pour maintenir le lien, c’est important de porter à Dieu dans sa prière, ces enfants, ces adolescents,, ceux qui grandissent c’est le premier des rôles qui marquent cette fidélité du parrain marraine vis à vis du filleul(le) ?
Un petit SMS, une lettre ou une carte, un encouragement... c’est le top qui favorise le lien !...

source : RCF alfa 3/06/2018

MJH
Rendez-vous
22/03
Chemin de croix , Betton
22/03
Vendredi communautaire, Melesse
23/03
Rcf Alpha : Léontine Dolivet, Fréquence 96.3
23/03
Rencontre CE1, SAINT GREGOIRE
25/03
Témoignage autour de sa guérison , Eglise Jeanne d’Arc
29/03
Chemin de croix , Melesse
29/03
Vendredi communautaire, Betton
» Tous les évènements

Accueils Paroissiaux

Betton et Chevaigné / 02 99 55 81 33
Saint Grégoire / 02 99 68 97 67
Melesse et Montreuil-le-Gast / 02 99 66 11 80