Accueil > Actualités > 5e anniversaire de l’encyclique Laudato Si’
5e anniversaire de l’encyclique Laudato Si’

Pour le 5ème anniversaire de l’encyclique Laudato Si’, publiée le 24 mai 2015, le pape François a proposé une semaine en vue de «  la sauvegarde de notre maison commune », du 16 au 24 mai 2020. Mais l’épidémie n’a pas permis que cette initiative reçoive un bon écho.

Un appel à entendre

Par cette semaine, le Pape voulait inciter tous les hommes, croyants ou non, à agir pour le climat. Dans une vidéo du 3 mars où il annonce cette semaine, il nous exhorte :

« Je renouvelle mon appel pressant à répondre à la crise écologique. La clameur de la terre et la clameur des pauvres ne peuvent pas durer plus longtemps. Prenons soin de la création, don de notre Dieu bon et créateur. »

Par Laudato Si’, le pape François lance un appel :

« J’adresse une invitation urgente à un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète. Nous avons besoin d’une conversion qui nous unisse tous, parce que le défi environnemental que nous vivons, et ses racines humaines, nous concernent et nous touchent tous. […] Tous, nous pouvons collaborer comme instruments de Dieu pour la sauvegarde de la création. » (§ 14)

J’invite chacun et chacune à recevoir l’appel du Pape.

Après deux mois de confinement

Cet appel de François est d’autant plus à entendre que nous venons de vivre deux mois de confinement. Il est vraiment actuel. En effet, ce confinement a comme arrêté temporairement la course folle de notre société vouée à la consommation. Du coup, on s’interroge :

  • Allons-nous recommencer comme avant, comme si rien ne s’était passé ?
  • Ou allons-nous nous engager vers un respect plus grand des êtres humains dans toutes leurs dimensions, et de la planète dans toutes ses potentialités ?
  • Saurons-nous prendre davantage soin de la nature ?

Pour nous qui croyons « en Dieu le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre »  :

« dire création, c’est signifier plus que “nature”, parce qu’il y a un rapport avec un projet de l’amour de Dieu dans lequel chaque créature a une valeur et une signification » (§ 76).

En vérité, nous devons « miser sur un autre style de vie » , comme nous y invite le Pape (§ 202-232). Je vous encourage vivement à trouver du temps pour lire, seul ou à plusieurs, les 30 magnifiques paragraphes de Laudato Si’ (§ 202 au § 232).

Je vous cite seulement celui-ci :

« Jésus nous enseignait cette attitude quand il nous invitait à regarder les lys des champs et les oiseaux du ciel, ou quand en présence d’un homme inquiet "il fixa sur lui son regard et l’aima" (Marc 10,21). Il était pleinement présent à chaque être humain et à chaque créature, et il nous a ainsi montré un chemin pour surmonter l’anxiété maladive qui nous rend superficiels, agressifs et consommateurs effrénés. » (§ 226)

À l’aide du questionnaire « Où atterrir après la pandémie ? » que vous trouverez en pière jointe, vous pouvez également poser votre propre discernement pour l’avenir.

Transmettre des valeurs issues de la foi

Face à l’appel urgent et actuel du pape François, nous pouvons y répondre par de multiples initiatives dans nos modes de vie personnels et familiaux, et aussi dans nos décisions au sein de notre travail ainsi que dans nos relations et nos projets. Beaucoup y réfléchissent en cherchant les meilleures formes de l’agriculture.

D’autres s’engagent dans « une éducation pour l’alliance entre l’humanité et l’environnement » afin que les plus jeunes apprennent ce style de vie les rendant capables de choisir « la sobriété heureuse » (§ 224) qui conduit à ne pas détériorer notre planète. Ces jeunes le découvriront d’autant mieux que nous leur donnons l’exemple et leur transmettons des valeurs.

Quelles sont donc ces valeurs ? Ce 24 mai nous invite à nous interroger, personnellement ou à plusieurs, afin d’examiner celles qui nous poussent à admirer et respecter la création, et celles qui nous entraînent vers sa détérioration.

Dans Laudato Si’, le pape François précise :

« Dans l’Eucharistie, la création trouve sa plus grande élévation […] ; c’est le centre vital de l’univers, le foyer débordant d’amour et de vie inépuisables. Uni au Fils incarné, présent dans l’Eucharistie, tout le cosmos rend grâce à Dieu. […] Le monde qui est issu des mains de Dieu, retourne à lui dans une joyeuse et pleine adoration. […] C’est pourquoi, l’Eucharistie est aussi source de lumière et de motivation pour nos préoccupations concernant l’environnement, et elle nous invite à être gardiens de toute la création. » (§ 236)

Après ce temps de confinement, nous aurons l’immense joie et l’émotion de participer bientôt à l’Eucharistie. En Jésus ressuscité, elle est action de grâce à Dieu notre Père pour le don de la création et le don des frères. Louons-Le pour « son trop grand Amour » (Éphésiens 2,4) que manifeste le don inouï de Jésus-Christ, Lui qui donne tout son sens à la création et à chaque être humain.

Avec ce 24 mai, suivons les Orientations « Vivons un dimanche de l’émerveillement ! » et « Rendons grâce pour la création ! » de la Lettre Pastorale Afin que vous débordiez d’espérance.

Béni sois-Tu, notre Père des Cieux, pour la création et pour les frères et sœurs. Béni sois-Tu de nous appeler à participer à Ton œuvre grâce à l’amour que l’Esprit Saint répand dans nos cœurs !

Dans dix jours, c’est la Pentecôte. Belle, joyeuse et sainte fête ! Puisse l’Esprit de Pentecôte descendre en abondance sur chacun de vous, sur vos familles, sur vos communautés. Qu’Il donne à tous sagesse et audace pour trouver le style de vie conforme au dessein d’amour du Père quand Il nous confie le soin de la terre et du frère.

N’oubliez personne. En cette fête de la Pentecôte, allez transmettre la joie de l’espérance et la confiance en Jésus aux personnes isolées ou fragilisées. Qu’en son immense Amour, Il les bénisse toutes. Qu’Il bénisse chacun et chacune de vous.

Rennes, le 19 mai 2020
Fête de saint Yves, saint Erwan
✝ Pierre d’Ornellas
Archevêque de Rennes

V.T-R.

Document(s) joint(s)

Rendez-vous
11/10
Fête des châtaignes
04/11
Préparer les sacrements de l’initiation chrétienne à l’âge adulte : rencontre d’information , Maison Dolivet Betton
» Tous les évènements

Accueils Paroissiaux

Betton et Chevaigné / 02 99 55 81 33
Saint Grégoire / 02 99 68 97 67
Melesse et Montreuil-le-Gast / 02 99 66 11 80